À QUEL ÂGE PLACER BÉBÉ DANS UN LIT DE GRAND? - Doolit

Doolit

60 nuits offertes
Livraison GRATUITE
Paiement en 4 fois sans frais
+33 (0)5 49 35 46 21
Jours
Heures
Minutes
Secondes
Jours
Heures
Minutes
Secondes

Il n’y a pas si longtemps, le lit du bébé avait l’air plus grand. Cependant, quelques mois plus tard, vous avez remarqué que votre bébé se tenait debout et se balançait sur les barreaux. Vous pensez qu’il est temps de changer le lit de votre bébé. Comment pouvez-vous modifier le lit et le matelas enfant en toute sécurité maintenant que votre bébé est plus âgé ?

 

 

Quand remplacer le lit de mon bébé ?

 

 

Il n’y a pas d’âge exact auquel vous devez remplacer le lit d’enfant. Chaque enfant est différent. En tant que parent, il vous appartient d’observer les signes de changement chez le bébé.

 

 

Le changement se fait souvent vers l’âge de 2 ans et demi, mais il peut se faire un peu plus tôt, dès l’âge de 2 ans, ou à l’inverse, un peu plus tard. Chaque enfant se développe différemment, il est donc important de ne pas s’inquiéter de l’âge de votre enfant, mais plutôt de guetter les signes indiquant que votre enfant est prêt à passer à l’étape suivante. Par exemple, si votre bébé est visiblement à l’étroit. Jetez tous les animaux en peluche hors du lit pour faire de la place. S’il essaie toujours de grimper sur les barreaux, achetez-lui un lit plus grand pour plus de sécurité. Demander à votre enfant de changer de lit immédiatement après un changement de vie important, comme un déménagement, peut perturber son sommeil. En attendant, il est bon d’enlever certains des barreaux pour qu’ils puissent sortir sans avoir à grimper.

 

 

Comment changer le lit d’un bébé quand la sécurité est en jeu ?

 

 

Entre 10 mois et 1 an, les bébés sont capables de se tenir debout sur le lit et se tiennent généralement aux barreaux. Les parents commencent à être vigilants. Puis, vers l’âge de deux ans, l’enfant devient de plus en plus impatient. Il commencera à se sentir en danger pour sa propre sécurité. S’il veut sortir du lit, que vous n’arrivez pas assez vite et qu’il essaie de grimper sur les barreaux du lit, cela peut être dangereux. Il est temps de faire un pas de plus vers une chambre à coucher plus paisible.

 

 

Comment changer le lit d’un bébé en douceur ?

 

 

Le changement de lit et de matelas est une étape importante dont les bébés ne sont pas toujours conscients. Le passage du berceau à un grand lit qui n’est pas le leur peut inévitablement être un peu gênant. Vous pouvez avoir des difficultés à vous endormir, votre sommeil peut être superficiel ou vous pouvez avoir des nuits inhabituelles et paisibles. Prenez le temps d’expliquer à votre enfant comment changer de chambre, utiliser un nouveau matelas ou découvrir un lit et matelas enfant confortable.

 

 

Pour rassurer votre enfant, essayez de placer le nouveau lit à la place du berceau. Placez des câlins et des peluches à proximité pour l’aider à retrouver son environnement et ses odeurs habituels. Les lits intermédiaires qui évoluent en fonction de la croissance de votre enfant présentent l’inconvénient de devoir changer régulièrement le matelas.

 

 

Même en grandissant, les bébés restent attachés à leur lit, ce qui est rassurant. Si vous leur expliquez pourquoi ils ont besoin d’un lit et choisissent ensemble la literie, un lit plus grand et de nouveaux draps, ils seront plus enclins à l’accepter. Bien sûr, vous ne pouvez pas leur acheter tout et n’importe quoi (le lit doit répondre aux normes de sécurité et s’intégrer parfaitement à la chambre du bébé). N’hésitez pas à leur demander leur avis et à les rendre aussi heureux que possible, par exemple en choisissant une housse de couette avec le motif de leur héros préféré. 

 

 

La transition vers le sommeil sera ainsi plus positive pour votre enfant. Une autre chose que vous pouvez faire pour rendre la transition aussi douce que possible est de garder le même rituel du coucher. En effet, même si votre enfant grandit, il aura toujours besoin d’une histoire pour s’endormir et d’un câlin. De même, comme précédemment, laisser votre enfant dormir avec une peluche ou un animal en peluche le rassurera et l’aidera à s’habituer plus rapidement à son nouveau lit. Pour assurer une transition en douceur, l’idéal est d’acheter un lit qui a évolué à la naissance de votre bébé. Celle-ci peut être transformée en lit en abaissant simplement la barrière en fonction de sa taille. Certains modèles peuvent également être transformés en banc ou en bureau.

lit junior matelas Doolit

Quels sont les conseils pour changer de lit et de matelas junior en douceur ?

Abordez la question à votre enfant

Vous ne devez jamais entamer ce changement sans en discuter au préalable avec votre enfant. En appréciant sa croissance quotidienne et en lui parlant des avantages d’un lit plus grand, vous l’aiderez à se sentir fier de cette transition. En prenant le temps de l’expliquer et en soulignant les aspects positifs, vous aiderez l’enfant à être plus calme et à accepter cette nouvelle phase.

Donnez aux enfants une bonne nuit de repos

Il est peu probable que cela perturbe la routine nocturne. Si tout est comme avant, l’enfant se sentira en sécurité.

Impliquez l’enfant dans le processus

Pour les aider à accepter les changements, pourquoi ne pas les faire participer au processus d’achat ? Emmenez-le avec vous lorsque vous achetez un lit ou un matelas enfant et demandez-lui son avis. Laissez-le choisir une housse de couette à l’effigie de son héros préféré, il en serait ravi. Il sera fier et impatient de l’essayer.

Observez attentivement les signes

Certains enfants réagissent bien à ce changement, tandis que d’autres sont plus sensibles à la transition, se réveillant au milieu de la nuit ou se sentant anxieux au moment du coucher. Écoutez leurs signes et intensifiez le processus si nécessaire. D’abord une sieste dans un grand lit, puis une ou deux fois par semaine et ainsi de suite. Ne vous inquiétez pas, soyez patient, échangez des idées et tout s’arrangera.

Changez le lit du bébé pour plus de sécurité

Si possible, fixez un côté du lit au mur pour réduire le risque que votre bébé se retourne au milieu de la nuit et tombe du lit. Vous pouvez également acheter des barrières qui peuvent être glissées sous le matelas Doolit pour protéger une partie du lit. Des coussins sur le sol peuvent également prévenir le risque de tomber et de se blesser.

Si la transition ne se passe pas aussi bien que vous le souhaiteriez, n’hésitez pas à faire marche arrière. Le plus important est d’écouter les signes que votre bébé vous montre, que ce soit à 18 mois, deux ans ou trois ans. Le plus important est que la transition se fasse en douceur, avec la joie de dormir dans un grand lit.

Comment réussir la transition vers un lit plus grand ?

Le changement de lit et de matelas junior est une étape importante vers l’indépendance de votre enfant. Auparavant, le lit d’enfant était comme un cocon douillet. Avant de changer de lit, il est conseillé d’en discuter avec votre enfant afin qu’il ne soit pas surpris.

Le fait d’aller soudainement dans un endroit qui n’est pas son propre lit peut affecter le sommeil d’un enfant. Il est donc important d’assurer une transition en douceur.

Faites participer votre enfant et ne retirez pas encore les deux lits

C’est aussi une bonne idée d’impliquer votre enfant dans l’aménagement de son nouveau lit. Lui donner la possibilité de dormir dans l’un des deux lits l’encouragera à s’impliquer et à prendre les choses à son rythme.

En particulier, ne changez pas de lit en votre absence, car cela peut le désorienter et le rendre instable.

Ne changez pas toutes les décorations en même temps

Il est préférable de ne pas changer toute la pièce en même temps afin de conserver certains points d’intérêt pour votre enfant. De même, veillez à ce que le nouveau lit comporte les mêmes animaux en peluche que l’ancien.

Quels sont les conseils pour choisir un matelas enfant ?

Découvrez les souhaits de votre enfant

Passer d’un lit d’enfant à un autre peut être une expérience amusante et heureuse. Cependant, tout doit être fait correctement. Changer de lit doit être une expérience positive, il est donc important de connaître les sentiments de votre enfant à ce sujet.

Votre enfant devient-il curieux ? Essaie-t-il de grimper sur les barrières du lit ? Il essaie peut-être de vous envoyer un message ! Que votre enfant ait 15 mois ou plus, il est temps de remplacer un lit d’enfant qui devient plus petit.

Encouragez votre petit à relever le défi

Il n’est pas facile de changer ses habitudes, surtout pendant les années de la petite enfance. Les bébés ont besoin d’aide. La meilleure façon de transformer cet événement en un moment de joie est de l’impliquer. En écoutant ses espoirs et ses craintes, vous pourrez le rassurer et il vous en remerciera.

Prenez le temps dont vous avez besoin

Le changement de lit d’un bébé doit se faire par étapes. Le fait est que chaque enfant a sa propre personnalité et a généralement son propre rythme. Essayez de les guider autant que vous le pouvez pour que cet événement soit agréable.

Si le changement de lit coïncide avec la naissance d’une sœur ou d’un frère, prenez l’initiative. Cela donnera à votre enfant le temps de s’habituer à sa nouvelle chambre. Il est préférable de ne pas se précipiter pour changer toutes les habitudes en même temps.

Ne changez pas de lit lorsque votre bébé n’y est pas. Cela pourrait le décevoir inutilement et sa frustration pourrait se transformer en cauchemars et en crises. Trouvez plutôt une solution en l’impliquant dans le changement de la literie. Cela l’aidera à mieux comprendre l’événement.

Pour les parents divorcés, acceptez de ne pas changer la chambre de votre chéri en même temps. Si les choses se sont bien passées avec maman, profitez-en pour faire de même chez papa, afin que l’enfant se sente valorisé.

Essayez de ne pas ôter tous les repères

Il n’est pas nécessaire de changer toute la chambre de l’enfant. Au contraire, elle peut constituer un obstacle. Votre petit ange a besoin d’un point de référence pour se rassurer. Laissez-le dormir à côté de sa peluche préférée, veillez à ne pas laisser la peluche dans le lit et faites-lui un câlin de bonne nuit.

Si le sommier à lattes est remplacé, laissez le lit de votre chéri dans le même sens. Il en va de même pour les meubles et autres équipements. Si vous voulez changer l’orientation du lit, par exemple parce que la fenêtre n’est plus au bon endroit ou que vous avez peur de tomber dans les escaliers, procédez en deux temps. Tout d’abord, laissez l’ancien lit en place et changez-le après un certain temps, lorsque l’enfant est prêt à le faire.

Ne pas changez les rituels du coucher

De même, pour donner à votre enfant un point de référence stable, ne changez pas vos rituels du soir. Cela vous aidera à maintenir un lien fort avec votre enfant. C’est aussi un moment important pour rassurer votre tout-petit avant une nuit seul dans sa chambre.

N’oubliez pas les routines du matin et de la sieste. Prenez le temps de lui lire des histoires et de lui dire que vous l’aimez, mais n’en faites pas trop non plus. Il peut voir dans ces changements un signe que vous êtes stressée, ce qui peut avoir une incidence directe sur son propre comportement.

Evitez de revenir en arrière

Une fois que vous avez fait un changement, vous ne pouvez plus revenir en arrière, même avec un lit à langer. L’astuce consiste à ne pas se laisser influencer par les événements. La peur du changement est normale. Ce n’est que par la discussion et la communication que des solutions peuvent être trouvées. Par exemple, si vous lui promettez d’aller se coucher le soir, vous pouvez lui proposer de le laisser choisir l’endroit où il fera sa sieste.

Si votre petit bout de chou vous réveille le matin pour vous dire bonne nuit, félicitations ! Vous n’avez pas besoin d’organiser une grande fête pour lui dire que vous êtes fier de lui.

Choisissez un lit et matelas junior confortable

Vous pouvez convertir un lit d’enfant directement en lit d’enfant ou retirer la barre amovible pour le transformer en lit de jeune enfant. Quoi qu’il en soit, les enfants ont besoin d’une literie confortable pour bien dormir. Envisagez de remplacer le matelas enfant et de vous procurer de nouveaux draps en coton si nécessaire.

Optez pour un matelas enfant confortable

Un matelas enfant dont la taille correspond à celle de la literie doit être placé sur le sommier dans la chambre. Un lit avancé pourra probablement accueillir un matelas de 70 x 140 cm, ce qui est idéal pour les petits enfants.

Tout comme les berceaux, les matelas changent. Si les dimensions le permettent, vous pouvez utiliser l’ancien matelas tel quel. Si les pieds de votre enfant dépassent du lit ou si la literie est trop petite, il est temps de changer. Il est important de construire un lit de camp pour mieux dormir.

N’oubliez pas la literie

Dès l’âge de deux ans, vous pouvez passer du sac de couchage à la couette. Si votre enfant veut dormir un peu plus longtemps, vous pouvez laisser le sac de couchage. Il suffit de mettre un drap sur le matelas Doolit et de fournir à votre enfant une couette douillette qu’il pourra utiliser quand il en aura envie.

En fonction de la personnalité de votre bébé, vous devrez ou non changer votre couette existante. Dès l’âge de deux ans, votre enfant devrait également disposer d’un oreiller pour reposer sa tête.

Le fait de grandir peut ouvrir la porte à de nombreuses possibilités différentes. Profitez du changement de lit pour apprendre à votre enfant la valeur de son nouveau lit. Un nouveau lit, plus grand, témoigne de son courage et de sa volonté. S’il doit avoir un petit frère, montrez-lui tous les avantages qu’il en retirera. A partir de maintenant, il ne sera plus seul. Vous aurez quelqu’un avec qui jouer et faire des câlins.

Comment choisir un lit sans barreaux ?

Une fois que vous savez quand retirer la barre, il ne vous reste plus qu’à choisir un lit dans lequel votre enfant pourra se blottir la nuit ou pour les siestes.

Envisagez un lit amovible à barreaux comme une étape intermédiaire avant de passer à un lit plus grand.

Vous pouvez aussi passer directement dans un lit junior, dont vous pouvez profiter jusqu’à la fin de la puberté. Choisissez un lit à lattes et remplacez le matelas par un matelas adapté.

Une autre option intéressante est le lit évolutif, qui peut être utilisé dès la naissance et se transformer ensuite en un lit plus grand. Il grandit avec votre bébé dans un environnement familier.

Toutefois, choisissez un lit suffisamment bas pour que votre enfant puisse y entrer et en sortir facilement. Il est également conseillé de choisir une barrière de sécurité amovible pour éviter les éventuelles chutes dans les premiers temps de l’adaptation.